Quatre cents millions en trop
sur nos factures d’électricité ?
Benoît Perrin

Benoît Perrin

Co-fondateur et directeur technique

30/09/2021

Quatre cents millions en trop sur nos factures d’électricité ?

Les Français ont appris à décaler leur consommation à la nuit avec la fameuse option heures creuses. Près de la moitié des consommateurs ont leur électricité comptée de cette manière.

Mais au fil des années, à la fois les conditions d’approvisionnement des fournisseurs et les profils de consommation se sont modifiés.

Notre étude rejoint le silence gêné des autorités. Pour 78 % des consommateurs, cette option tarifaire constitue en réalité un surcoût direct sur la facture, sans aucune con-trepartie.

Avec plus de 8 millions de foyers concernés et un gain annuel moyen de 51 euros par contrat, la douloureuse atteint plus de 400 millions d’euros pour les foyers français, dans un silence assourdissant.

Accéder au rapport →

Accueil Blog →